distinct


distinct

distinct, incte [ distɛ̃(kt), ɛ̃kt ] adj.
• 1308; lat. distinctus, de distinguere
1Qui ne se confond pas avec qqch. d'analogue, de voisin. autre, différent, indépendant, séparé. Problèmes, domaines distincts. « la politique n'est pas distincte de la morale » (Fustel de Coulanges). Idées claires et distinctes.
2Qui se perçoit nettement. Silhouette bien distincte. visible. Parler d'une voix distincte. clair, 2. net. « une suite de coups de canon distincts » (Jules Verne).
⊗ CONTR. Identique, même. Confus, indistinct.

distinct, distincte adjectif (latin distinctus) Qu'on peut percevoir nettement par la vue, l'ouïe, l'esprit : Une voix distincte. Idées claires et distinctes. Qui ne se confond pas avec quelque chose ou quelqu'un d'analogue, de voisin : Problèmes distincts. Deux peuples bien distincts.distinct, distincte (difficultés) adjectif (latin distinctus) Prononciation Au masculin, [&ph88;&ph93;&ph103;&ph104;̃] ou [&ph88;&ph93;&ph103;&ph104;̃&ph95;&ph104;], en faisant entendre ou non le c et le t. Au féminin, [&ph88;&ph93;&ph103;&ph104;̃&ph95;&ph104;], le c et le t se prononcent. ● distinct, distincte (synonymes) adjectif (latin distinctus) Qu'on peut percevoir nettement par la vue, l'ouïe, l'esprit
Synonymes :
- compréhensible
- net
- tranché
Contraires :
- brouillé
- équivoque
- indécis
Qui ne se confond pas avec quelque chose ou quelqu'un d'analogue...
Synonymes :
- différent
- séparé
- spécial
Contraires :
- même

distinct, incte
adj.
d1./d Qui est séparé, différent (d'une chose comparable). Des pétales distincts. Des fonctions distinctes. Ant. confondu.
d2./d Qui se perçoit nettement. Des formes, des paroles distinctes.

⇒DISTINCT, INCTE, adj.
A.— [En parlant d'un inanimé concr. ou abstr.] Qui n'est pas confondu ou ne se confond pas avec un être ou une chose analogue.
1. Qui est nettement perceptible par l'un ou l'autre sens. Synon. partiels audible, compréhensible, sensible; anton. brouillé, confus, indistinct, invisible. Le silence des bois, à peine distinct de celui des étoiles (GRACQ, Argol, 1938, p. 145) :
1. Le faible cri de la charrue et le bruit des charrettes, si distinct, si humain, parlent un tout autre langage que les ministres de nécessité.
ALAIN, Propos, 1933, p. 1164.
Élocution distincte. Élocution qui articule et détache nettement les sons. Le jeune Smythe lui dit :« C'est exactement comme si vous parliez au Carlton ou à votre propre table, la voix n'est pas du tout forcée, l'élocution distincte, un peu nonchalante, toujours teintée de sarcasmes » (MAUROIS, Disraëli, 1927, p. 150).
2. Qui est nettement séparé d'autres êtres ou choses de même niveau ou de même environnement. Synon. indépendant, séparé, tranché; anton. analogue, identique, semblable. Nos relations d'affaires et notre existence (...) sentimentale sont complètement distinctes et séparées (T. BERNARD, M. Codomat, 1907, II, 5, p. 165). Quel vœu frivole je formais tout à l'heure, de distribuer ma vie dans plusieurs compartiments distincts (BARRÈS, Cahiers, t. 5, 1906-07, p. 287) :
2. ... non seulement les syndicats de patrons et les syndicats d'employés sont distincts les uns des autres, ce qui est légitime et nécessaire, mais il n'y a pas entre eux de contacts réguliers.
DURKHEIM, De la Division du travail social, 1893, p. VII.
B.— [En parlant d'un inanimé abstr.] Qui est nettement perceptible dans sa différence, au terme d'une élucidation rationnelle. Concept distinct; notion distincte. Synon. clair, explicite, net, précis; anton. ambigu, confus, équivoque, vague. Heidegger a fortement souligné ce pouvoir de l'affectivité d'anticiper sur toute idée distincte (RICŒUR, Philos. volonté, 1949, p. 386).
[P. réf. à l'expr. cartésienne des « idées claires et distinctes »] Il semble que pour le poète, grand cartésien, la coquille soit une vérité de géométrie animale bien solidifiée, donc « claire et distincte » (BACHELARD, Poét. espace, 1957, p. 106).
Rem. On rencontre ds la docum. le dér. rare distinctible, adj. Susceptible d'être distingué. Autour de son cou brillait un collier de cent vingt mille francs, des perles à peine distinctibles sur sa peau de camélia blanc (BALZAC, Cous. Bette, 1846, p. 371).
Prononc. et Orth. :[] ou [], fém. []. Comme pour les mots en -ect (cf. abject), il y a, pour les mots en -inct, hésitation entre la conservation des consonnes finales et leur suppression dans la prononc. Si elles sont muettes dans instinct, de nombreux dict. admettent 2 prononc., [-] ou [-], pour distinct et indistinct ainsi que pour succinct (cf. PASSY 1914, Pt ROB., Pt Lar. 1968, WARN. 1968 et Lar. Lang. fr.; cf. aussi FOUCHÉ Prononc. 1959, p. 430). D'autres dict. choisissent l'une ou l'autre prononc. : BARBEAU-RODHE 1930, DUB. et déjà FÉR. 1768 et LITTRÉ, []; mais FÉL. 1851 et DG (qui considère [] comme vieilli), [] (cf. aussi ROUSS.-LACL. 1927, p. 171). FÉR. Crit. t. 1 1787, LAND. 1834, GATTEL 1841 et NOD. 1844 transcrivent uniquement c final []. MART. Comment prononce 1913, p. 217, pense que c'est la prononc. avec les 2 consonnes finales, réintroduite au cours du XIXe s., qui l'emportera. D'apr. DUPRÉ 1972, p. 716, la prononc. en [-] paraît plus fréq. au plur. Comme elle est plus euphonique, il la recommande dans la lecture de la poésie alors que la prononc. en [-], plus répandue au sing., lui semble préférable en pédagogie afin d'habituer les élèves à l'orth. du mot. Celui-ci est admis ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. Fin XIIIe-début XIVe s. destincte (Gloss. rom., ms. Bibl. royale 9543 ds T.-L.); 1308 distincte « séparé, différent » (AIMÉ, Ystoire de Li Normant, éd. V. De Bartholomaeis, dédicace, p. 4); 2. 1690 « qui se laisse percevoir, entendre » (FUR.). Empr. au lat. distinctus « distingué, séparé », part. passé de distinguere, v. distinguer. Fréq. abs. littér. :2 730. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 5 581, b) 3 080; XXe s. : a) 3 003, b) 3 390. Bbg. ARICKX (I.). Les Orthoépistes sur la sellette. Trav. Ling. Gand. 1972, n° 3, p. 125. — QUEM. 2e s. t. 3 1972.

distinct, incte [distɛ̃, ɛ̃kt] adj.
ÉTYM. 1308; lat. distinctus, du supin de distinguere. → Distinguer.
1 Qui ne se confond pas avec quelque chose d'analogue, de voisin. Autre, différent, indépendant, séparé. || Problèmes, domaines distincts (→ Autre, cit. 109). || Professions distinctes mais complémentaires. || L'âme (cit. 43) distincte du corps. Individuel, particulier, propre, singulier. || Objets désignés par des noms distincts. || Couleurs bien distinctes les unes des autres. Tranche.
1 (…) la politique n'est pas distincte de la morale.
Fustel de Coulanges, Leçons à l'impératrice…, p. 173.
2 Je ne sens actuellement aucune douleur ni aucune impression morale nettement distincte d'une confuse mélancolie, d'une indécise peur de ce qui va venir.
Léon Bloy, le Désespéré, I, p. 9.
2 Qui se perçoit nettement. || Le jour se lève, les montagnes sont de plus en plus distinctes. Visible. || Traits bien distincts.Parler d'une voix distincte. Clair, net. || Paroles distinctes. || Bruit qui devient plus distinct en se rapprochant (→ Alternatif, cit. 3).
3 Plus de bruit, ou fort peu; mais chaque note plus distincte. Une sonorité extrême, dans l'air, surtout le soir et la nuit.
E. Fromentin, Dominique, III, p. 52.
3.1 Cependant, les détonations redoublaient et se rapprochaient sensiblement. Ce n'était plus un roulement confus, mais une suite de coups de canon distincts.
J. Verne, Michel Strogoff, p. 251.
3 Qui est nettement perçu par l'entendement. Clair, explicite, net, sensible. || Concepts distincts.Avoir une vue distincte des choses. || En termes clairs et distincts. || Les idées claires et distinctes, dans la philosophie de Descartes.
4 J'appelle claire celle (la connaissance) qui est présente et manifeste à un esprit attentif (…) et distincte, celle qui est tellement précise et différente de toutes les autres qu'elle ne comprend en soi que ce qui paraît manifestement à celui qui la considère comme il faut.
Descartes, Principes de la philosophie, I, 45.
CONTR. Indistinct. — Identique, même, semblable. — Ambigu, confus, embrouillé, équivoque, indéfini, indéterminé, obscur, vague.
DÉR. Distinctement, distinctif.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • distinct — 1 Distinct, separate, several, discrete are comparable when used in reference to two or more things (sometimes persons) and in the sense of not being individually the same. Distinct always implies a capacity for being distinguished by the eye or… …   New Dictionary of Synonyms

  • distinct — distinct, distinctive 1. Both words are related to the verb distinguish, but distinct means essentially ‘separate, different’ (The word has several distinct meanings) or ‘unmistakable, decided’ (She has a distinct impression of being watched),… …   Modern English usage

  • distinct — DISTÍNCT, Ă, distincţi, te, adj. 1. Care se deosebeşte prin anumite trăsături proprii de alte lucruri de acelaşi fel sau asemănătoare; deosebit, diferit. 2. (Adesea adverbial) Clar, evident, lămurit, desluşit. – Din fr. distinct, lat. distinctus …   Dicționar Român

  • Distinct — Dis*tinct , a. [L. distinctus, p. p. of distinguere: cf. F. distinct. See {Distinguish}.] 1. Distinguished; having the difference marked; separated by a visible sign; marked out; specified. [Obs.] [1913 Webster] Wherever thus created for no place …   The Collaborative International Dictionary of English

  • distinct — I (clear) adjective apparent, clarus, clear cut, clear to the mind, clear to the senses, clearly defined, concrete, conspicuous, crystal clear, definite, distinctus, distinguishable, easily perceived, easily understood, eidetic, evident, explicit …   Law dictionary

  • distinct — distinct, te (di stin, stin kt ; il y a trois manières différentes de prononcer ce mot au masculin : les uns disent di stinkt , les autres di stink ; d autres enfin di stin ; cette dernière manière a pour elle l analogie ; c était celle du temps… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • distinct — [di stiŋkt′] adj. [ME & OFr < L distinctus, pp. of distinguere: see DISTINGUISH] 1. not alike; different 2. not the same; separate; individual 3. clearly perceived or marked off; clear; plain [a distinct image] 4. well defined; unmistakable;… …   English World dictionary

  • distinct — DISTINCT, INCTE. adject. Différent, séparé d un autre. Ce sont deux choses bien distinctes. Il faut que les articles d un compte soient bien distincts. [b]f♛/b] Il signifie aussi, Clair et net. Un son distinct, une voix distincte. Une vue… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • distinct — [adj1] apparent, obvious audible, categorical, clean cut, clear, clear cut, decided, definite, enunciated, evident, explicit, express, incisive, lucid, manifest, marked, noticeable, palatable, patent, perspicuous, plain, prescribed, recognizable …   New thesaurus

  • distinct — Distinct, [distin]cte. adj. v. Different, separé d un autre. Ce sont deux choses bien distinctes. il faut que les articles d un compte soient distincts. Il signifie aussi, Clair & net. Un son distinct. une voix distincte. une veüe distincte. en… …   Dictionnaire de l'Académie française


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.